L'actualité des véhicules américains

Dodge Durango Hellcat 2021 : 7 places et 720 chevaux !

06-05-2021

Le V8 Hemi sauce Hellcat - introduit sur la Challenger - s’installe progressivement sous le capot de toute la gamme Dodge. Après le RAM TRX, c’est au SUV Dodge Durango de bénéficier de cette greffe démoniaque ! Surpassant de 3 chevaux le Jeep Grand Cherokee Trackhawk du même groupe, le Durango Hellcat atteindra la bagatelle de 720 chevaux… avec une rangée de sièges supplémentaire.

Le SUV le plus puissant du monde

Cette génération de Durango - lancée en 2011 - affiche une belle longévité. Le dessin a évolué et l’équipement s’est enrichi pour en faire un véhicule toujours concurrentiel et rentable. Du V6 au V8 atmosphérique, de la boite automatique 5, 6 à 8 vitesses, en propulsion ou 4 roues motrices permanentes… quasiment toutes les configurations mécaniques de la marque auront été intégrées au Durango. Ne manquait que la cerise sur le gâteau : le V8 à compresseur des plus gros muscle cars Mopar. Dans la gamme SUV, c’est le Grand Cherokee qui en héritera en premier, le Durango devant longtemps se contenter d’un V8 6,4L de 475 chevaux de la version SRT. C’est désormais du passé et les familles nombreuses pourront aussi profiter d’un 0 à 100 km/h en à peine 3,5 secondes ! Le Dodge Durango SRT Hellcat et ses 720 chevaux (710 HP) promettent également un 400 mètres départ arrêté en 11,5 secondes. Et tout ce petit monde pourra filer à 290 km/h en vitesse maximale.

dodge-durango-2021

Un muscle car haut perché

On n'est pas face à un SUV classique et il faut que ça se voit. Dans sa version de présentation, notre Durango Hellcat s’habille de bandes noires de compétition et jantes noires 20 pouces en aluminium forgé. Les marquages Hellcat s’affichent dans tous les recoins. L’aileron du hayon est davantage profilé. A l’intérieur, les palettes au volant donnent un nouvel indice des prétentions de la bête tandis que la molette de sélection de vitesses est remplacée par un levier au maniement plus sportif. Les sièges gainés de cuir Napa affichent fièrement l’identité SRT Hellcat. L’habitacle est également parsemé de touches de fibre de carbone.

Comme d’habitude chez Dodge, on ne se contente pas de rehausser seulement la puissance moteur. Le freinage et la suspension sont adaptés aux nouvelles ambitions de cette version extrême. L’équipementier Brembo fournit les étriers 6 pistons et disques de 15,7 pouces à l’avant et les étriers 4 pistons et disques de 13,8 pouces à l’arrière. L’amortissement est réglable ; allant d’une grande souplesse privilégiant le confort à une plus nette fermeté et réactivité pour privilégier la tenue de route. Le Hemi compressé est également mieux refroidi.

La polyvalence conservée

Si tous ces chiffres donnent la chair de poule, le Durango Hellcat n’en reste pas moins un SUV civilisé qui reste souple et confortable lorsqu’on adopte une conduite coulée. Le V8 associé à la boite automatique 8 vitesses se manie avec une grande douceur. Il suffit en revanche d’une accélération plus brutale pour que la sage familiale se transforme en dragster dans le grondement caractéristique des 8 cylindres américains. L’espace intérieur généreux laisse place à 7 occupants et un grand coffre. Un grand écran central de 10,1 pouces assure les divertissements.

Commander un Dodge Durango Hellcat

La version ultra sportive du Durango est un vrai succès aux Etats-Unis, à tel point que la production va être poursuivie au-delà des 6 mois que le constructeur avait annoncé en début d’année. Il faut toutefois être réactif pour posséder ce spécimen très convoité ! American Car City – distributeur officiel Dodge en France – peut proposer le Dodge Durango SRT Hellcat sur commande, en carte grise française et avec une garantie européenne de 5 ans.