American Car City

N°1 de l'américaine depuis 1999

ou par email à

 

Accueil > Actualités > Dodge RAM SSV : l’allier de la police américaine

Dodge RAM SSV : l’allier de la police américaine

07-10-2016

Les services de police américains exigent des véhicules puissants et robustes pour faire face à des hors-la-loi souvent bien motorisés dans un pays où les grosses cylindrées abordables sont encore reines. Quoi de plus polyvalent qu’un Dodge Ram pour les épauler dans leurs missions à hauts risques ?

Un Dodge Ram radicalement différent ?


Certains constructeurs comme Ford nous avaient habitués à dédier des usines spécifiques à la production de véhicules destinés uniquement aux flottes de police. Les Ford Interceptor bénéficiaient de châssis et de suspension renforcés, de moteurs à la puissance augmentée et d’autres modifications visant à supporter les durs traitements d’une coéquipière des forces de l’ordre. A notre grand étonnement, le Dodge Ram SSV n’est finalement pas de cette trempe là. Très proche d’un Dodge RAM 1500 dédié au grand public, il mise surtout sur un look et des accessoires utiles pour ce genre de fonction. Nos confrères de Car and Driver l’ont essayé et nous livrent un petit aperçu des spécificités de ce modèle qu’on n’est pas prêts de croiser dans nos contrées.

Pensé pour durer plus que pour accélérer


Alternateur et système électrique de plus grande capacité – il faut bien supporter tous les consommables additionnels type gyrophare, sirène et autre équipement informatique embarqué -, bougies garanties 100.000 miles, refroidisseur d’huile de plus grande capacité, le Dodge RAM SSV ne présente pas de différences techniques frappantes avec un modèle classique. Ne parlez pas d’EcoDiesel ou de V6 PentaStar ici, la firme n’a pas fait l’impasse sur la puissance en optant directement pour le V8 Hemi et ses 395 chevaux. Néanmoins, la boite automatique ZF à 8 rapports présente sur la plupart des Ram civils laisse sa place à une bonne vieille déclinaison à 6 rapports et levier de vitesse au volant comme sur les anciens modèles. Voilà qui ne perturbera pas trop les policiers habitués aux antiques Ford Crown Victoria.

Un Ram à l'intérieur spartiate


A bord, pas de système hifi haut de gamme avec écran 8,4 pouces ni banquettes en cuir. Tout est sommaire mais conçu pour durer dans le temps. Les sièges sont renforcés au niveau des assises notamment à l’arrière avec l’utilisation de vinyle. Les vitres arrières sont par ailleurs condamnées pour éviter toute fuite des passagers. La console centrale est retirée pour permettre le logement des différents équipements type ordinateur, commande des avertisseurs, radar, radio ou support d’arme. Ce Ram SSV est tout simplement basé sur la version d’entrée de gamme du Dodge Ram : le Tradesman. Petite option toutefois très utile : la RamBox a été ajoutée dans les ailes arrières pour pouvoir y stocker armes, munitions ou kits de premier secours. C’est selon. Au rang des petites coquetteries, on notera aussi la présence des sièges avant réglables électriquement en 10 positions. Un minimum pour autant d’heures passées au volant !

Le Ram SSV: un véhicule polyvalent pour la police


Cela fait depuis 2012 que le Dodge Ram SSV équipe les services de police de certaines régions d’Amérique du Nord et cette version 2016 quelque peu mise à jour conserve de sérieux atouts pour continuer à séduire cette clientèle. Malgré un catalogue d’options moins vaste que sur un Ram Laramie, le véhicule reste confortable et agréable à conduire. Comme le précise Car and Driver, la benne volumineuse permet d’embarquer les pièces à conviction les plus encombrantes tandis que le poids suffisamment conséquent de l’engin pourra s’avérer très utile pour immobiliser les gros SUVs en délit de fuite.